La Rulière: origines
Retour accueil site
Page suivante
L'arrière tel que nous l'avons découvert en 1991
Comme nous allons le voir, La Rulière est habitée successivement par des "Laboureurs". Il est difficile de dire pourquoi elle change si souvent de locataire. Dans certains cas y-a-t-il eu décès? Par ailleurs, à cette époque les baux sont courts (3 ans). Les trous dans cet inventaire s'expliquent par l'absence de mention dans les registres ou par la disparition de ceux-ci.
1568:
1694:
1669-1701:
1703:
1706:
1707-1710:
1710:
1722:
1724:
1728:
1737-1741:
1746:
1756-1763:
1786:
1794:
1796-1800:
-Notation archives de l'hôpital de Parthenay
-Marc Pascault, époux de Catherine Aubrit
-Antoine Billerot, époux de Charlotte Sabourin
-François Lepoix, époux de Marie Pasturault
-Jean Baraton, époux de Jeanne Collet
-Pierre Gelin, époux de Renée Doret
-Jacques Bouleau, époux de Magdeleine Juin
-René Guilbot
-Jacques Décoult, époux de Mathurine Mirambeau
-Nicolas Ecale, époux de Mathurine Picot
-Jean et Louis Bourdin, frères, époux de Marie et Perrine Russeil ,soeurs
-François Gaillard, époux de Françoise Fourré
-Jean Mercier, époux de Marie Pétrault
-Mathurin Miot, époux de Marie Bonnet
-Pierre Sonnard et son beau-frère François Birot, époux de Françoise Sonnard
-Jacques Butet, époux de Marie Pillac